Tout savoir sur les formations continues pour kiné | Lire et écrire

Tout savoir sur les formations continues pour kiné

Vous souhaitez vous former et vous êtes attiré par le domaine du paramédical? Vous êtes masseur-kinésithérapeute podologue et vous souhaitez actualiser vos connaissances? Pour obtenir un diplôme et travailler pour améliorer la santé des personnes, pensez aux formations continues de kinésithérapeute et de podologue.

Des formations agrées par le ministère de la Santé

Cette formation est obligatoire pour toute personne souhaitant devenir kinésithérapeute et podologue. Le but de cette formation continue est d’améliorer, même en cours de carrière, la qualité des soins prodigués aux patients tout au long de la vie.
Il s’agit en effet d’un développement professionnel continu (DPC)qui a été créé en 2016 par la loi de modernisation de notre système de santé.
Les formations sont définies sur une période de 3 ans et répondent aux priorités nationales de santé publique. Les organismes de formation sont agréés à un niveau national. Tous les 3 ans les professionnels de santé, kinésithérapeutes ou podologues, doivent prouver qu’ils se sont formés au cours de cette période.
Les formations continues sont agréées par l’Assurance Maladie et s’intègrent aux exigences de l’Agence Nationale du développement professionnel continu (ANDPC). Votre parcours de formation, qu’il s’agisse du métier de kinésithérapeute ou de podologue doit être validé par l’ANDPC. Les frais relatifs à ce type de formation sont payés par des cotisations prélevées sur les gains des professionnels libéraux.

Critères et modalités de prise en charge des formations

Chaque année, les montants alloués aux formations de kinésithérapeutes ou de podologues sont décidés par les organisations syndicales. La demande de prise en charge peut être demandée via ce site web www.fifpl.fr par tout professionnel de la kinésithérapie et de la podologie. Les professionnels peuvent également choisir des formations non prises en charges et les financer de manière personnelle. Il faut toutefois s’informer et s’assurer que les formations donnent accès à un diplôme d’Etat reconnu.
L’article suivant prouve la nécessité, notamment pour les masseurs-kinésithérapeutes, de se former tout au long de leur carrière :

Art. R. 4321-62 du Code de la Santé publique : « Le masseur-kinésithérapeute doit entretenir et perfectionner ses connaissances ; il prend toutes dispositions nécessaires pour satisfaire à ses obligations de formation continue. Il ne peut se soustraire à l’évaluation de ses pratiques professionnelles prévue à l’article L. 4382-1. »

Approfondir vos connaissances et vos pratiques professionnelles

Pour être un bon kinésithérapeute ou un podologue reconnu, mettre à jour vos connaissances est une nécessité. Cela s’intègre en fonction des enjeux nationaux pour la santé et prend en compte les pathologies liées au vieillissement de la population. Les modules proposés en formation continue abordent toutes les parties du corps humain afin de soulager et guérir durablement vos patients. L’organisme de formation est à votre écoute pour vous aider à effectuer vos démarches administratives. Vous pourrez également établir un dispositif afin de participer à uniquement certains modules de formation.

Date
Categories
Tags
Permalien
Status

Publié :8 mai 2018

Professionnels

Bookmark the permalink

Les commentaires et les trackbacks sont fermés.