Zoom sur les capteurs de température et d’humidité des stations météo | Lire et écrire

Zoom sur les capteurs de température et d’humidité des stations météo

Pratiques, les stations météo avec des capteurs sont d’excellents outils pour prévoir s’il va pleuvoir ou pas. Cela dit, pour que les données ne soient pas faussées, il est important que vous vous familiarisiez avec leurs capteurs.

Où placer la sonde ?

Parmi les capteurs les plus communs sur les stations météo, il y a la sonde de température et d’humidité. En intérieur, son installation est assez facile, mais en extérieur, c’est une autre histoire. En effet, pour obtenir les bonnes mesures, vous ne pouvez pas vous contenter de placer le capteur sur le rebord de votre fenêtre ou sur une terrasse. Vous devez lui construire un abri adéquat. En magasin, vous trouverez facilement un abri normalisé prêt à installer. Seulement, notez que ce genre d’équipement coûte un peu cher. Alors, que pour une vingtaine d’euros, vous avez la possibilité d’en fabriquer un tout aussi efficace. Pour le matériel, tournez-vous vers le bois. Ce dernier est moins sensible aux changements brusques de température contrairement au métal. En ce qui concerne la forme, veillez à construire une boîte qui protège la sonde des intempéries et des rayons du soleil. Toutefois, n’oubliez pas d’y mettre des aérations pour éviter les bulles d’air chaud.

Comment installer son abri ?

Une fois que vous aurez fini de fabriquer votre abri de sonde, il ne vous restera plus qu’à repérer l’emplacement idéal. Si votre jardin dispose d’assez d’ensoleillement, par exemple, vous n’aurez aucun mal à trouver l’endroit parfait. En effet, l’abri a besoin d’être exposé au soleil, quelle que soit l’heure de la journée. Pour le sol de support, il est vivement conseillé d’opter pour un sol herbeux. Ce dernier est moins sujet au rayonnement et à l’inertie thermique. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de placer l’abri à une bonne distance du sol. 1,5 m suffiront amplement dans ce cadre. Mis à part cela, pour que votre station météo vous fournisse des données correctes, il est nécessaire que vous fassiez attention aux obstacles présents près de l’abri de votre sonde de température et de l’humidité. Pour information, la proximité d’un mur ou d’un arbre peut influencer les mesures dudit capteur, même si celui-ci est dans un abri spécial.

Quels sont les indicateurs mesurés par le capteur ?

Comme son nom l’indique, la sonde de température et d’humidité sert à mesurer la température d’un milieu donnée et l’humidité de l’air. Pour la partie température, ce capteur donne, généralement, 4 indicateurs, à savoir la température minimale, maximale, à sec et à l’humidité. Pour ce qui est de la partie d’humidité, la sonde fournit des données par rapport à l’humidité relative de l’air. Cette dernière est une mesure du taux de vapeur contenue dans un volume d’air par rapport au taux maximum de vapeur d’eau que ce même volume peut éventuellement contenir. On estime qu’une humidité relative supérieure à 100 % indiquerait l’imminence de précipitations. Mis à part cela, parfois vous constaterez que les données que présente vos stations météo ne sont pas les mêmes émise par la station météo nationale. C’est tout à fait normal, car votre station météo personnelle est censé vous informé sur la situation climatique de votre jardin et de ses environs. Les capteurs nationaux, situés à plusieurs kilomètres des vôtres, informent, quant à eux, de la situation climatique de ses environs.

Date
Categories
Tags
Permalien
Status

Publié :7 mai 2018

Vie pratique

Bookmark the permalink

Les commentaires et les trackbacks sont fermés.